Covid 19 - Comment gérer les reports ?

Covid19 - 10 novembre 2020 -     0

Covid 19 - Comment gérer les reports ?

Face à la situation inédite du premier confinement, quelques erreurs ont été faites en matière de report ou annulation des mariages.

Pour exemple, les prestataires de l’événementiel sont nombreux à encore refuser de reporter les mariages pour 2021 et des événements ont été avancés dans le temps alors qu’ils auraient pu avoir lieu à la date de réception initiale...


Face à ce constat et pour que l'année 2021 ne ressemble pas à l'année 2020, il semble nécessaire que tous les prestataires du mariages adoptent une politique commune pour conserver les mariés 2021 et les rassurer.


Dans sa dernière newsletter, l’UPSE (Union des Professionnels Solidaires de l’Evénementiel) Ouest livre une proposition élaborée en concertation avec des prestataires de l’événementiel des particuliers :


« • Au-delà d'un délai de deux mois avant la date de réception, toute demande de report ou d'annulation de mariage n'est pas justifiée compte-tenu du manque de visibilité donné par les pouvoirs publics sur les évolutions des mesures sanitaires. Par conséquent, tous les lieux, traiteurs et prestataires doivent refuser d'engager une discussion de report (ou d'annulation) au-delà de deux mois avant la date du mariage.


• A partir de deux mois avant la date de réception, nous pouvons engager une discussion avec les mariés qui le souhaitent sur un report (ou annulation) de leur mariage. Chacun est, bien entendu, libre de développer les arguments commerciaux et financiers propre à son activité : la gestion des reports (ou des annulations) s'effectue en fonction des conditions générales de vente (CGV) de chacun et de sa politique commerciale. »


L’UPSE fait également part d’un un exemple de réponse à des mariés suite à une demande de report au-delà des 2 mois avant la date de réception (réponse à adapter en fonction de chacun) :


"Actuellement, nous nous battons auprès du gouvernement avec l'UPSE (Union des Professionnels Solidaires de l'Événementiel) et avec toutes les autres organisations professionnelles de l'événementiel, pour que les mariages, moments uniques de joies et de souvenirs inoubliables puissent continuer à exister, à faire vibrer, à faire danser nos vies...

Nous vous confirmons que nous accepterons de décaler votre mariage [dans les mêmes conditions que votre contrat initial et sans limite dans le temps (A adapter en fonction de chacun) ], en respectant un délai de 2 mois avant la date de votre réception pour la prise de décision de votre éventuel report. 

En effet, avec l'expérience de l'année 2020, nous souhaitons éviter les erreurs passées où nous avions accepté un premier report plusieurs mois avant la date de réception. Les reports prématurés de ceux-ci sur les mois d'octobre à décembre 2020 ont eu pour conséquence un second report de ces mariages dû à un nouveau confinement. Or, ces mariages auraient pu avoir lieu à la date de réception initiale...

Nous devons, à ce jour, tenir compte du peu de visibilité des conditions sanitaires à venir et des futures évolutions positives qui permettraient la tenue de votre mariage.

Nous devons garder ensemble confiance et sérénité face à l'avenir car notre devoir est d'être solidaire pour préserver à la fois vos mariages, vos prestataires et les lieux de réceptions qui vous accueillent pour ce moment magique de votre vie. 
Soyez assurés de notre dévouement complet pour continuer à vous informer et à vous accompagner jusqu'à ce grand jour tant attendu."


L'UPSE Ouest portera ces propositions au niveau national, et également par toutes les autres organisations professionnelles, pour que celles-ci soit diffusées à l'ensemble des prestataires du mariage.
 

Nos suggestions d’articles

Inscrivez-vous à la newsletter

Découvrez les interviews de vos futurs prestataires